News de janvier 1968

News de janvier 1968
Dans la 37e année (nouvelle édition) le journal « la FLOTTE », l’ancien président national Jean Schulher relate déjà l’état de santé de nos Flottes. J’ai conservé, en haut d’une armoire, une caisse en carton, contenant quelques reliques de nos associations. M. Schulher nous dit dans sa rubrique « ENTREPRENDRE ! » : « … l’effectif des adhérents s’étiole faute de recrutement… » Il évoque plusieurs raisons : « … par une réduction du nombre des engagés et des recrutés… l’évolution des techniques qui concernent la pêche et la navigation marchande… ils (les adhérents) cherchent à découvrir ce à quoi elle va conduire, en quoi elle peut agir sur l’avenir, sur leur avenir. » Il nous explique aussi, sous la bonne garde d’un ancien, de laisser la parole aux jeunes. Le jugement suite à une audition pour la parution de son exposé fut sans appel : « … que je m’étais complètement égaré :  ce je croyais digne d’être conté ne l’était pas :  l’héroïsme des uns et des autres était périmé ; et  si je voulais être publié, j’aurais à retrancher de mon ouvrage tout ce qui, autour de l’Histoire, n’était que de la petite histoire.  » Il me rassure dans la suite de son propos concernant nos bien aimées, quoi que ?   » … la femme travaillant prétend à une certaine égalité, voire à une autorité certaine…sont exclues les dépenses occasionnées par l’adhésion à des amicales…la télévision et la voiture à défaut de l’amour sont de solides amarres. Que « La Flotte » et ses semblables ne se fassent pas d’illusions, ce ne sont pas elles en l’état des choses, qui les rompront…ce ne peut être qu’une utilité dans l’organisation des loisirs.  » Petite parenthèse, au début de nos réunions au café La Renaissance, il y a 25 ans, nos tendres épouses en étaient exclues. Nous les retrouvions lors de repas de gala en bonne place auprès de nous. Ces propos sont ceux de M. Jean Schulher 1953-1968. Il est de la classe 1929. Il rentre à la Flotte le 3 octobre 1931… Cela fait bientôt 90 ans. Il prend place au bureau en 1933…il est président de la Flotte Nationale du 31 décembre 1959 à 31 décembre 1967. Cette feuille de chou me fait réfléchir. Le monde a-t-il changé ? À cette époque, j’avais 16 ans, l’école n’était pas ma tasse de thé, nous sortions d’un certain mois de mai (1968). Nos profs avaient encore autorité sur nous. Une clope au bec lamentablement piratée à mon père j’étais presque un homme. Mes premiers émois de bon augure, sans issue à cet instant, furent au stade zéro quand je gravis les marches de l’hôtel de la marine rue de Croix de Seguey en compagnie du paternel, ancien arpette. Je ne sus si ce brave homme avait un espoir de me voir plus tard officier marinier… J’aurai le plaisir au travers de cette relique de vous transmettre d’autres infos Mes amitiés à tous, la bise à nos femmes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *